Rony Desroches, un flatteur dangereux pour la démocratie en Haïti

Spread the love

Combien coûte la personnalité de Rony Desroches ?  Cet homme peu crédible,  à moralité basse et douteuse est longtemps vendu au régime rétrograde de PHTK pour des gains sordides. On dit que l’âge amène la raison. Pour sa part, c’est plutôt la pire folie qu’on pourrait constater.

Dans une déclaration intéressée et teintée d’incohérence,  Rony Desroches s’érige en porte-parole et défenseur indéfectible de Jovenel Moise. Il affirme que le mandat de Jovenel Moïse arrive à terme le 07 février 2022. Une déclaration flatteuse qui ne cessera de plaire à cette équipe qui veut aller au-delà de la date prévue par la constitution.

Il tente de justifier la fin du mandat de Jovenel Moïse avec des arguments incohérents et illogiques. Il rappelle que les 10 sénateurs ont perdu 2 ans  de leur mandat.  Un fait qu’il qualifie de faute politique. Mais il croit que Jovenel Moïse ne doit pas subir la même conséquence, parce qu’il estime qu’on ne peut pas guérir un mal par un autre mal. Dans ce cas, le démagogue Rony Desroches nous laisse croire que Jovenel Moïse est beaucoup plus important que la constitution haïtienne qui fixe la fin du mandat de tout chef d’état.  Il s’oppose à toute transition politique pendant qu’il soutient un homme qui viole la constitution. On pourrait bien comprendre la motivation d’un tel homme. En qualité de responsable d’une organisation dans la société civile, il n’a jamais dénoncé les violations constitutionnelles, les massacres commis dans les quartiers populaires, la corruption, le vol, l’impunité qui règne en maître depuis l’arrivée de Jovenel Moïse au pouvoir. La société voit en lui un vendu, un ennemi de la démocratie qui ne défend que les droits de son ventre,

Rony Desroches est longtemps devenu un instrument malsain entre les mains du pouvoir PHTK. C’est un flatteur qui est en quête des faveurs du ce régime sanguinaire.  Il n’ a pas pris position pour les bonnes causes de la nation. Il surveille là où son intérêt mesquin est menacée pour avancer des arguties. L’année dernière, il a fait le jeu du pouvoir dans un même contexte où le départ de Jovenel Moïse était au centre des débats. Cette fois-ci, il attend un an pour se prononcer sur les mandats des 10 sénateurs.  C’est l’action d’un démagogue affamé qui propose des compensations pour des sénateurs, pendant qu’il était bel et bien aux côtés du pouvoir quand Jovenel Moïse mettait des policiers à l’entrée du parlement contre les sénateurs.

Il est temps pour la société de démasquer de tels hommes sans vergogne et sans scrupule qui représentent de mauvais exemples pour les jeunes. Rony Desroches n’est pas le seul flatteur à être utilisé par ce pouvoir pour enterrer la démocratie au pays. Le coordanateur de l’Initiative de la Société Civile ( ISC) prend la route de la poubelle de l’ histoire sans jamais prendre une initiative favorable à la démocratie.

                                                              Jacki Valérice

About Jacki Valerice

Check Also

Wilson Jeudy Président Provisoire d’Haïti, un choix des structures de la société civile et politique

Spread the lovePlusieurs structures de la société civile et politique d’Haïti, dans une pétition, font …