Rony Colin condamne les violences policières sur la population et les membres de la presse

Spread the love

Des individus ont menacé de s’en prendre aux journalistes de la Radio télé Zénith qui ne font que leurs travails de journaliste. Le PDG de la RTZ, Rony Colin qui prend au sérieux ces menaces est intervenu ce jeudi à travers un tweet pour alerter l’opinion nationale et internationale sur ces menaces de morts faites à l’encontre de ces journalistes.

Selon Rony Colin, c’est une dictature qui est en train d’instaurer dans le pays, tout le monde le voit, c’est pour cela qu’il alerte l’opinion nationale et internationale sur les menaces de morts dont font l’objet les journalistes qui sont en grandes difficultés.

«Je condamne les violences de la milice du pouvoir putschiste sur la population en général, et les membres de la Presse en particulier», a écrit ce jeudi le PDG de la Radio télé Zénith, Rony Colin, visiblement très remonté contre le pouvoir en place dont, le président Jovenel Moïse en tête  est accusé d’instaurer une dictature dans le pays.

C’est ce jeudi que la Coordonnatrice générale de la RTZ, Lunie Joseph, et son confrère, Georges Fortuné ont signalé la portée de ces menaces faites à l’encontre des journalistes de la Radio.

Mercredi, plusieurs journalistes ont subi une forte répression des policiers lors de la marche contre la dictature organisée par des organisations d’étudiants et dont ont participé à une large majorité des militants qui ont exigé tout au long du parcours l’arrestation du président Moïse pour avoir violé la constitution en instaurant une dictature au pays.

Dans la foulée des victimes de cette marche réprimée par la police figure le photojournaliste Dieu Nalio chéry, victime au pied par une grenade lacrymogène lancée par les policiers responsables de la sécurisation de la marche.

Dans l’intervalle, un reporter de la RTZ, Lambda, a indiqué avoir elle aussi été la cible mercredi de ces policiers qui n’ont pas hésité a lancé de tubes de  gaz lacrymogènes dans le véhicule de la télévision Pacific.
 
«La voiture de Radio Télé Pacific a été gazée par des agents de l’ordre lors dune manifestation antigouvernementale à Port-au-Prince, le 10 février. L’équipe de reportage qui se trouvait dans le véhicule l’a évacuée de justesse», a twitté hier le Média.

Un article de Miami Herald condamne également le comportement malhonnête des policiers lors des manifestations antigouvernementales dans le pays.

About Ralph Thierry Cadet

Check Also

Wilson Jeudy Président Provisoire d’Haïti, un choix des structures de la société civile et politique

Spread the lovePlusieurs structures de la société civile et politique d’Haïti, dans une pétition, font …