Report du référendum de Jovenel Moïse, conséquences d’un CEP mort-né?

Spread the love

Le référendum de Jovenel Moïse est reporté. C’est dans une note portant la signature du ministre de facto chargé des questions électorales et des relations avec les partis politiques, Mathias Pierre, que l’annonce a été faite ce mercredi

Antérieurement fixé au 25 avril 2021, le referendum sur l’adoption ou le rejet de l’avant-projet constitutionnel de Jovenel  Moïse ne pourra avoir lieu que le 27 juin prochain au regard des évaluations techniques de l’UNOPS, le PNUD et le bureau dudit ministre, selon la note.

Faisant cavalier seul depuis plus d’un an et souillant les voies démocratiques dans lesquelles le pays s’est engagé au lendemain de 1986, Jovenel Moïse a nommé un conseil électoral provisoire en dehors des prescrits constitutionnels en leur incombant des responsabilités qui sont en flagrante violation de la constitution.  

Nommé à ce poste en janvier dernier, Mathias Pierre à l’image de l’ambassade des Etats-Unis prêche sans relâche la tenue des élections malgré les caractères anticonstitutionnels  des processus déjà mis en marche. La loi mère du pays est encore victime de l’acharnement aveugle du régime Tèt kale.

Il faut par ailleurs noter que les articles 284.3 et 284.4 de la constitution de 1987 amendée le 9 mai 2011 interdit formellement toute consultation populaire tendant à modifier la constitution par voie de referendum et défend toute atteinte au caractère démocratique et républicain de l’Etat découlant d’un amendement de la constitution.

Autant illégitime que le CEP, on se demande jusqu’à où Mathias Pierre ira avec cette délinquance institutionnelle qu’il a hérité du régime dictatorial en place, démarche malheureusement cautionnée par une communauté internationale s’identifiant pourtant comme défenseurs de la démocratie.

About admin

Check Also

Wilson Jeudy Président Provisoire d’Haïti, un choix des structures de la société civile et politique

Spread the lovePlusieurs structures de la société civile et politique d’Haïti, dans une pétition, font …