Référendum: le Collectif du 4 décembre 2013 appelle la population à s’unir pour freiner le référendum en Haïti

Spread the love

La question du référendum reste le sujet qui a fait la une des journaux en Haïti et ailleurs ces derniers temps. Plusieurs personnalités politiques et organisations demandent au président de facto de suspendre cette mascarade.

Dans un communiqué daté du 1er juin, le Collectif du 4 décembre s’est rangé du côté du peuple Haïtien pour demander à la population de faire d’échouer le référendum du 27 juin.

Voici le communiqué:

Compatriotes,

Des voix de compatriotes s’élèvent de partout tant sur le sol national qu’en terre étrangère pour exprimer leur refus de cautionner ce projet chimérique d’un référendum projeté au 27 juin 2021 en dehors de toute norme constitutionnelle (ref art.284-3 constitution1987).

Une multitude d’organisations de la société s’est ouvertement prononcée. Les principaux partis et regroupements politiques ne ménagent pas leurs efforts pour exprimer leur refus profond d’emboîter le pas dans cette lugubre aventure.

Même des instances internationales avec lesquelles notre pays entretient des rapports ont fait valoir l’illogisme de l’approche vers un référendum non autorisé par la Constitution de notre pays et elles ont également souligné l’impossibilité de réaliser cette fin d’année des élections crédibles, honnêtes et démocratiques dans les conditions actuelles.

Il ne revient pas au Collectif du 4 Décembre qui rassemble de nombreuses organisations de la Société de faire ressortir le côté pervers de cette démarche anti-constitutionnelle, mais il lui revient de crier haut et fort dans le but évident d’éviter le chaos, le retour à un système présidentialisme dictatorial comme l’indiquent tant l’analyse des dires des promoteurs qui prônent ce processus référendaire rejeté par nos concitoyens sérieux, honnêtes et respectueux de la Constitution de notre pays que la lecture de certains articles introduits dans la nouvelle proposition rendue publique.

Aussi, Le Collectif s’adresse-t-il d’abord et principalement à vous, Monsieur le président qui occupez le fauteuil présidentiel actuellement et ensuite aux millions de citoyens qui sont, eux, fiers d’être haïtiens.

LE COLLECTIF du 4 DECEMBRE, organisation émergeant de la Société civile se fait aujourd’hui le porte-voix de ces millions d’haïtiens répartis de par le monde et sur notre terre natale pour lancer cet ultime message sollicitant un sage retrait de la disposition envisagée pour imposer un projet qui serait pour le moins funeste pour notre pays.

De multiples associations, organisations, regroupements, partis politiques essaient à tue-tête de se faire entendre pour protéger notre pays de la catastrophe. S’Il est de notre devoir patriotique d’aider le président de facto de notre pays à éviter un malheur que ceux qui l’entourent, qui l’utilisent à leurs fins personnelles mesquines ou -qui sait- qu’il croit lui-même utiliser, ne semblent cerner et l’un et l’autre l’hécatombe qui résulterait de cet entêtement à réaliser un référendum auto destructeur, il est tout aussi bien de notre devoir d’appeler toute la population à maintenir une mobilisation sans faille pour bloquer cette tentative qui risquerait fort de démolir ce qui, au coût de très lourds sacrifices, a été conquis au point de vue démocratique, car il est impératif d’éviter ce fléau.

Loin de nous l’idée de vouloir donner des leçons dans la gestion de la république à celui qui, malgré les controverses, occupe présentement le fauteuil présidentiel car ceux-là qui autour de lui sont passés maîtres en l’harmonisation de leurs chants de sirène et ont évidemment réussi leur travail de sape et à lui asséner leur coup enchanteur, flagorneur, le poussant à l’aveuglement, à la surdité ou au narcissisme.

Par contre, au nom de la société civile, au nom de la nation haïtienne, au nom du patriotisme qui gît en chacun de nous, nous demandons avec insistance au Chef de facto de l’Etat de revenir sur la décision d’aller vers ce référendum qui, au fond, risque même de déclencher des réactions apocalyptiques irréparables, ne fera qu’engloutir nous tous dans le chaos, hypothéquer l’avenir d’Haïti et avilir piteusement sa souveraineté. Évitez-nous cette macabre issue.

Nous souhaitons, Monsieur le Président, que vous preniez les dispositions que dictent la sagesse et un certain amour de la patrie : Annulez ce projet de référendum.

Patriotiquement,

Jean-Robert Argant,

Coordonnateur général

About admin

Check Also

Wilson Jeudy Président Provisoire d’Haïti, un choix des structures de la société civile et politique

Spread the lovePlusieurs structures de la société civile et politique d’Haïti, dans une pétition, font …