Référendum: des organisations de la diaspora nient la déclaration Edwin D’Haiti

Spread the love

Démenti formel de la déclaration d’Edwin D’Haiti sur la Radio Caraïbes FM, jeudi 27 mai 2021, suggérant que des membres importants de la communauté haïtienne en France seraient favorables à la tenue du référendum de Jovenel Moïse

Le 27 mai, dans l’émission «Premye okazyon» sur Radio Télé Caraïbes animée par Bob C, Edwin D’Haiti a tenté de salir certaines associations en se faisant passer pour des partisans du référendum anticonstitutionnel que souhaiterait organiser. Personne n’ignore aujourd’hui que l’article 284-3 de la Constitution interdit ce type de consultation populaire

Note pour la presse

Nous, représentants et membres de la Fédération de la Diaspora Haïtienne d’Europe (FEDHE) et de la Plateforme des Associations Franco-Haïtiennes (PAFHA), apportons un démenti formel aux propos tenus par Edwin D’Haïti au journal Première occasion, sur la Radio Caraïbes FM, le jeudi 27 mai 2021.

Ce dernier a en effet déclaré que les organisations de la communauté haïtienne de France, en citant entre autres nos deux organisations, sont favorables à l’initiative référendaire portée par le pouvoir en place en Haïti.

Nous sommes certes concernés et préoccupés par le sujet, néanmoins il n’est aucunement question de soutenir une telle démarche en l’absence d’un large consensus au sein de la société haïtienne.

Nous regrettons qu’un membre d’une de nos organisations ait pu s’octroyer le droit de s’exprimer en notre nom, sur un sujet de si grande importance sans nous avoir consultés au préalable.

Nous en profitons pour réaffirmer notre conviction dans le respect des règles constitutionnelles, garanties nécessaires à la construction d’un État de droit.

Paris, le 30 mai 2021

Esther Saint-Ville Modeline MICHAUD

Présidente de la PAFHA Présidente de la FEDHE

About admin

Check Also

Wilson Jeudy Président Provisoire d’Haïti, un choix des structures de la société civile et politique

Spread the lovePlusieurs structures de la société civile et politique d’Haïti, dans une pétition, font …