Réaction en chaîne de l’opposition qui banalise la publication du calendrier électoral du PHTK

Spread the love

Les réactions ne se font pas attendre après la publication hier par le CEP du calendrier électoral. Scélérat, marchandage, (krèy), diversion, les qualificatifs utilisés par les dirigeants politiques pour exprimer leur indignation face à la publication du calendrier électoral sont nombreux.

Plusieurs membres de l’opposition ont rejeté d’un revers de main la publication du calendrier électoral par le Conseil électoral provisoire ( CEP).

Le Secteur démocratique par la voix de son Porte-parole, Me André Michel, a dit rejeter le calendrier électoral du PHTK. Selon l’opposant farouche au pouvoir deux questions sont à l’ordre du Jour à moins de 30 jour de la fin du mandat du président Moïse : « l’accélération de la Mobilisation Citoyenne et l’entente nécessaire à la Gestion et à la Réussite de la Transition. »

L’Ex-sénateur Antonio Cheramy pour sa part, qualifie de  » krèy elektoral » l’Institution chargé d’organiser les élections tout en appelant la population à ne pas se laisser distraire par les démarches du président Jovenel Moïse qui, selon le chanteur s’évertue à faire de la diversion pour détourner l’attention.

Même réaction du côté de l’Ex-sénateur Nenel Cassy qui voit dans la démarche du CEP, une démarche mort-né. Pour lui, c’est de la « marchandage ».

Le Parti Fanmi Lavalas, et « Pitit Desalin », rejettent également le calendrier électoral. M. Durogène du Parti Fanmi Lavalas, et l’Ex-sénateur Jean-Charles Moïse, SG de « Pitit Desalin » qualifient de diversion le calendrier électoral. Ils exigent le départ du Chef de l’État le 7 février prochain.

About Ralph Thierry Cadet

Check Also

Wilson Jeudy Président Provisoire d’Haïti, un choix des structures de la société civile et politique

Spread the lovePlusieurs structures de la société civile et politique d’Haïti, dans une pétition, font …