Quand le Premier ministre a.i Claude Joseph corrobore Jovenel Moïse dans sa velléité dictatoriale

Spread the love

Depuis un certain temps, plusieurs organisations internationales et nationales ont dénoncé des actes qui tendent vers une dictature du président Jovenel Moïse. Après les décrets et décisions de Jovenel Moïse, Claude Joseph qui, le mandat à la primature a été prorogé pour un mois, emboîte le pas de Jovenel Moïse en menaçant toute personne ou institution étant contre l’administration de son patron.

Claude Joseph dépasse l’entendement public pour commencer à menacer des personnalités qui dénoncent la mauvaise gouvernance de Jovenel Moïse au pouvoir

Le célèbre Artiste, Entrepreneur et Activiste défenseur des droits humains, Lord Kinomorsa Divers (King Kino) aurait été contraint de fuir le Pays sous les menaces des chiens de garde du premier ministre ai. Le chanteur s’étant confié à la rédaction de VoaDiaspora.

Signalons que, dans un communiqué, le premier ministre a.i Claude Joseph a dit regretter qu’un organe de presse dont il n’a pas cité nommément, soit sorti de son rôle en prenant le risque de mettre en péril l’unité du pays pour des intérêts personnels ou mercantiles.
Quelques heures après, le responsable du journal en ligne, Gazette Haïti, le diplomate haïtien M. Volcy a été rappelé.

Les chiens de garde du gouvernement, selon nos sources menacent plusieurs médias du pays à cause des articles qui ne font pas plaisir à leurs maîtres. C’est la dictature sous toute ses formes instaurée par Jovenel Moïse suivi par son chef de gouvernement Claude Joseph. Avec un mandat d’un mois à la primature, Claude Joseph semble être prêt à tout pour prouver à son patron sa bonne volonté de corroborer son projet d’implantation d’une dictature dans le pays.

About admin

Check Also

Wilson Jeudy Président Provisoire d’Haïti, un choix des structures de la société civile et politique

Spread the lovePlusieurs structures de la société civile et politique d’Haïti, dans une pétition, font …