Open d’Australie: Naomi Osaka terrasse son idole, Serena Williams et file en finale

Spread the love

Ce jeudi, la numéro 3 mondiale, Naomi Osaka a battu Serena Williams en demie finale de l’Open D’Australie à Melbourne. En une heure et quart la sensation Japonaise d’origine haïtienne, très en jambes, s’est imposé en deux sets (6-3, 6-4) contre l’américaine, en quête d’un 24e sacre historique en Grand Chelem.

La joueuse de tennis de 23 ans a domine la légende américaine qui a commis beaucoup de fautes directes et concédé trop de points faciles (Unforced errors).

« J’aurais pu mener 5-0, mais j’ai commis tellement de fautes que… », a reconnu Serena Williams avant de quitter la conférence d’après match en larmes.

De son coté, Naomi Osaka, heureuse, a été très élogieuse à l’égard de son idole. « Quand j’étais petite fille, je la regardais jouer et le simple fait d’être sur le court contre elle, c’est un rêve pour moi », a avoué Osaka, ravie de jouer face à son idole.

Impeccable au service et toujours aussi efficace en revers, la Japonaise a prouver la maturité de son état d’esprit lors de cette rencontre, marqué le retour du public dans le stade Rod Laver Arena.

Grâce à sa victoire, l’haïtienne d’origine se hisse en finale et affrontera une autre américaine Jennifer Brady pour tenter de décrocher un 4e titre majeur

Pour un deuxième titre à Melbourne, le quatrième en Grand Chelem, la Japonaise de 23 ans jouera samedi, en finale, face à l’Américaine Jennifer Brady, tombeuse de la Tchèque Karolina Muchova en trois sets (6-4, 3-6, 6-4), jeudi, pour se qualifier pour sa première finale de Grand Chelem.

Sacré à Melbourne en 2019, Osaka n’a encore jamais perdu une finale en grand chelem, de quoi lui permettre de booster un peu plus son état d’esprit.

About Jean Kenson Carriès

Check Also

Haïti : le MHAVE et la COODHA signe un Accord-Cadre pour l’intégration de la diaspora haïtienne dans la politique

Spread the loveEn campagne depuis plusieurs mois en Haïti, pour arriver à l’intégration complète de …