L’OPC appelle au respect de la liberté de la presse

Spread the love

24 heures après la marche des journalistes dans la capitale, l’Office de la Protection du Citoyen ( OPC) tient à rappeler à l’opinion publique nationale et internationale qu’il a reçu une délégation de travailleurs de la presse dans le cadre d’une protestation contre les brutalités policières. L’Office souligne également qu’une plainte formelle a été déposée en cette occasion.

L’OPC profite cette note pour renouveler sa solidarité aux journalistes et à son attachement à la liberté d’expression qu’il qualifie de principe universel pour la démocratie. Le bureau souligne que ces valeurs sont inscrites dans la législation haïtienne et dans des instruments internationaux qui garantissent la protection des droits humains.

En effet, l’OPC appelle la police nationale à protéger les droits de l’homme et la liberté de la parole tout en exhortant la direction générale de la police nationale et les autorités au niveau de la justice à faire lumière sur les exactions policières commises sur des journalistes dans l’exercice de leur profession.

L’OPC rappelle que le journaliste doit exercer sa profession qui s’articule autour des principes de droits humains comme la protection des catégories vulnérables, la tolérance, la véracité des faits,  le débat contradictoire et autres.

About Jacki Valerice

Check Also

Wilson Jeudy Président Provisoire d’Haïti, un choix des structures de la société civile et politique

Spread the lovePlusieurs structures de la société civile et politique d’Haïti, dans une pétition, font …