Les Haitiens de la diaspora s’insurgent ce 18 Mai contre l’ingérence étrangère et le référendum de Jovenel Moïse

Spread the love

Outré par les propos du Premier ministre de facto Claude Joseph qui déclare avec un grain de malice que le référendum est une question de souveraineté nationale alors qu’il sollicite publiquement le soutien de l’OEA pour tenter d’imposer le projet illégal et largement contesté du Jovenel Moise, les membres de la diaspora haïtienne établie aux États-Unis semblent changer de phase. Adieu les réseaux sociaux et bienvenue aux manifestations de rue, pour ce 18 mai 2021, marquant le 218e anniversaire du bicolore haïtien.

Sous l’appel de plusieurs organisations haïtiennes aux Etats-Unis, ils marcheront sur le terrain le 18 mai dans la capitale fédérale américaine pour dire non à la dictature et dénoncer la communauté internationale pour la mise en place d’un régime autocrate soutenu par les gangs des armées du G9, violations des droits de l’homme, insécurité en Haïti, ingérence étrangère nécessitent une résonance internationale, disent les membres de la diaspora haïtienne basée à Washington. Informer la communauté internationale de la nécessité d’une solution à la crise haïtienne à travers les acteurs haïtiens.

Selon les propos des organisateurs, la marche partira du coin 0f 3rd Street SW et de l’indépendance, avenue Washington, point des premiers rassemblements. La communauté haïtienne aux États-Unis, préoccupée par la situation socio-politique marquée par le banditisme, l’entêtement du régime à organiser un référendum constitutionnel malgré les voix opposées, entend s’impliquer pour rappeler aux étrangers qu’Haïti est un État souverain et qu’il est en place aux Haïtiens de s’attaquer aux problèmes en optant pour des réponses inter-haïtiennes.

A travers cette initiative, les organisateurs signifieront aux instances internationales dont l’Organisation des États américains (OEA), les Nations Unies, le Core Group, l’administration de Joe Biden la vision de la diaspora haïtienne sur la crise qui menace l’avenir du pays , en particulier les millions d’Haïtiens vivant dans la terre et vivant dans la terre.

Des personnalités et personnalités importantes sont attendues à cette marche. Ces compatriotes se sont engagés à faire écho à la situation en Haïti et à appeler les acteurs à travailler pour relever les défis. Parmi les invités et instigateurs figurent Yvette Clark, Grégory Meeks, Andy Levin, le général Attoney Carl Racine. Des artistes chevronnés dont Carole Demesmin, Fara Juste, Pierre Raymond Divers (King Kino), Beethova Obas, Jean Léonard Tout-Puissant (Izolan), Astrel Jean Garry, Sabine Philippe, Yvrose Célestin, Ernst Valsaint participeront à la marche.

La Voa Diaspora sera également là pour couvrir cette marche pour la communauté de la Djaspora

About admin

Check Also

Wilson Jeudy Président Provisoire d’Haïti, un choix des structures de la société civile et politique

Spread the lovePlusieurs structures de la société civile et politique d’Haïti, dans une pétition, font …