Les établissements scolaires, nouvelles cibles des kidnappeurs

Spread the love

Depuis quelques jours des écoles haïtiennes sont touchées d’actes de kidnapping de la part de bandits armés qui visent notamment de jeunes élèves, garçons ou filles de ces établissements scolaires.  En effet, ce lundi matin des ravisseurs ont emporté un élève de la 4e année fondamentale du Collège Basile Moreau, à Bizoton 53. Il était accompagné de sa mère lorsqu’il a été enlevé non loin du marché de Bizoton, a appris Voa Diaspora.

Dernièrement, il s’agissait du Collège Coeurs-Unis avec le kidnapping de l’admistratrice de l’école, dont les ravisseurs réclament une forte somme pour sa libération. Ce lundi 25 janvier, le collège Basile Moreau situé à Bizoton 53 a fait les frais ce  matin d’un nouvel enlèvement. Un enfant en 4e A.F a été la cible avant d’être relâché plus tard, selon les informations dont disposent Voa Diaspora.

Comme toujours, contestations et appel à la libération du détenu ont été lancés, la route nationale # 2 a été bloquée peu après le rapt. Des dizaines de citoyens ont été également mobilisés à cet effet.

Mobilisation également au niveau des élèves d’un établissement au niveau de la route des frères qui réclament la libération de leur camarade enlevé.

Dans la vague de kidnapping qui fait rage dans le pays depuis quelques temps, l’école haïtienne semble devenue ces derniers jours la cible idéale des ravisseurs qui en profite pour séquestrer élèves, et responsables d’écoles.

Si toute la zone métropolitaine est concernée par le phénomène on constate néanmoins de la part des ravisseurs une préférence pour la Commune de Carrefour qui a vu les enlèvements multipliés au cours de ces derniers jours en atteste le kidnapping en début de la semaine dernière de cette jeune écolière Géraldine Joachin, violée à plusieurs reprises avant d’être relâchée vendredi dernier 22 janvier.

Au moment où cet article est en train de rédiger plusieurs cas d’enlèvements sont signalés à Tabarre, et dans d’autres régions du pays.

En réaction à ces cas répétés de kidnapping touchant particulièrement « la gente scolaire» le Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle ( MENFP ), condamne ces actions tout en appelant les autorités policières à renforcer les mesures de contrôle autour des bâtiments scolaires.

Dans ce communiqué de presse publié ce 24 janvier, le MENPF a également profité pour condamner  toutes« les attaques contre les écoles sous prétexte de mobilisation contre le kidnapping par ceux qui ont d’autres agendas inavouéset inavouables. »

About Ralph Thierry Cadet

Check Also

Wilson Jeudy Président Provisoire d’Haïti, un choix des structures de la société civile et politique

Spread the lovePlusieurs structures de la société civile et politique d’Haïti, dans une pétition, font …