Les effets dévastateurs du covid-19 sur le sport

Spread the love

Signalé pour la première fois en décembre 2019 à Wuhan, le nouveau coronavirus a mis a genou l’économie mondiale et s’est révélé être le bourreau des événements sportifs. Ce le 11 mars 2020 lorsque Rudy Gobert a appris qu’il était positif au coronavirus que tout a commencé à dégénérer. Résultat: suspension immédiate de la NBA et la majorité des activités sportives à travers le monde.

Grâce au leadership des dirigeants de différentes disciplines sportives, les activités ont repris. Mais l’impact du nouveau coronavirus était incontournable surtout sur le plan économique: 4 milliards d’euros de pertes estimées pour les clubs européens.

En Angleterre, les clubs de Premier League font face à une perte d’environ un milliard d’euros en cas de saison 2020-21 à huis clos selon le cabinet d’analyse financière Vysyble. Les grands clubs perdraient énormément avec une chute de plus de 150 millions d’euros pour Manchester United ou 135 M€ pour Arsenal. Ces pertes ne concerneraient que les recettes des jours de match comme la billetterie et la vente de produits dérivés. 

En France, Jean-Michel Aulas a rappelé l’importance de la crise économique pour les clubs de l’élite. Félicitant l’Allemagne pour la reprise de la Bundesliga, le président de l’OL a regretté la fin de la saison prématurée de la Ligue 1 et avance même des pertes potentielles estimée entre 500 et 800 millions d’euros. De quoi justifier la position des clubs européens qui cherchent à reprendre coûte que coûte. On pense aussi au FC Valence qui a dû laisser filer des joueurs clés comme Parejo, Coquelin, Kondogbia et l’international espagnol Rodrigo Moreno, transféré au Leeds entraîné par Bielsa.

Le Barca fait partie des victimes

En effet, le club catalan a déclaré un déficit énorme de 97 millions d’euros en Octobre 2020. La crise sanitaire a complètement gelé les finances du Barca. C’est la principale raison pour laquelle le club ne pouvait pas se renforcer au cours du dernier mercato. L’exploitation a baissé de près de 150 millions d’euros en seulement quelques mois. Le covid-19 aurait coûté près de 192 millions d’euros à l’écurie catalane avec le confinement puis les mesures du protocole.

En outre, les renforts passent après l’économie. Le budget de cette année serait de 791 millions d’euros en comptant un remplissage du Camp Nou de 25% en décembre puis 100% en février.

Des retombées sportives

A cause de la crise sanitaire, l’impact sportif est plus courant, surtout au sein des groupes. Récemment, l’attaquant lusitanien Cristiano RONALDO a manqué plusieurs rencontres dont un choc contre le FC Barcelone à Turin parce qu’il était positif au covid-19. Même cas de figure pour le suédois Ibrahimovic, les brésiliens Casemiro, Militao et Eden Hazard. Les madrilènes ont dû assister au naufrage de ses paires à Valence (4-1), avec un triplé de Soler sur peno lors de la dernière journée du championnat d’Espagne.

La NBA accepte le défi

Si d’autres associations ont connu des moments sombres à cause du virus, la NBA a tout simplement été magique dans la bulle sur la direction du génie Adam Silver. Alors que de nombreux observateurs voyaient difficile à ce que la ligue reprenne le 25 décembre, la NBPA a approuvé le 22 décembre comme date du retour de la NBA.

En attendant de trouver un vaccin efficace pour le virus, on doit apprendre à vivre avec en respectant les mesures barrières. On parle même d’autres vagues pendant la période hivernale, de quoi être plus que jamais prudent.

Marc Ricardo STRIPLET

About admin

Check Also

Haïti : le MHAVE et la COODHA signe un Accord-Cadre pour l’intégration de la diaspora haïtienne dans la politique

Spread the loveEn campagne depuis plusieurs mois en Haïti, pour arriver à l’intégration complète de …