Léon Charles choisit ses nouveaux collaborateurs dans un contexte de crise

Spread the love

La Police nationale d’Haïti en plus d’un nouveau DG connaît de nouveaux changements dans sa chaîne de commandement. Frantz Jean-François est le nouveau Inspecteur général en chef de la Police, alors que Marc Justin prend les rênes de la direction centrale de la Police administrative.

Le Conseil supérieur de la PNH, dont le DG de la police est Secrétaire général, procède le vendredi 20 novembre, a plusieurs changements au sein de la PNH, à un moment où l’Institution policière vu de l’intérieur doit satisfaire les revendications de ses membres pour assurer la sécurité des citoyens du pays.

Le changement en effet touche au total 13 hauts gradés de la Police, à savoir les Inspecteurs Généraux, les Commissaires Dévisionnaires et les Commissaires Principaux.

Frantz Jean-François, nouveau Inspecteur général en chef de la PNH qui remplace à ce poste Hervé Julien, est installé à son poste le même jour, dans la soirée du vendredi, par le PM Joseph Jouthe.

L’inspection générale de la police, considérée comme la police des polices, a, entre autres missions, de s’assurer du respect des principes et valeurs de la police. Avec les factions au sein de la police, on peut estimer que jusque là le travail reste loin de s’effectuer normalement. Le nouveau Inspecteur général en chef sera également suivi pour ce qui à trait à la question des cagoules, dénoncée par la société, et aussi sur les voitures de polices sans plaques souvent utilisées dans les manifs.

L’inspecteur général Marc Justin, est le nouveau directeur central de la police administrative, tandis que L’inspecteur Général, Jean Charles Frantz Sébastien, est réconfirmé dans son ancien poste de chef de cabinet.

Pour le nouveau responsable de la circulation, véritable goulot d’étranglement, il aura du pain sur la planche. Le Commissaire divisionnaire Monès Auguste, devra non seulement contrôler les motocyclistes circulants sans plaque d’immatriculation sur la chaussée, mais aussi diminuer les accidents sur les routes.

Par ailleurs, Ernst Bouquet Dorfeuille est le nouveau Commissaire de la Brigade d’Intervention Motorisée. Il remplace à ce poste Jean René Pierre François.

En effet, la police nationale d’Haïti depuis sa création en 1994 n’a jamais été confrontée a autant de difficultés, même si on doit reconnaître qu’en 2004 sous le règne d’Aristide, elle a été critiquée pour avoir tolérée en son sein des militants d’ascendances Lavalas, qui ont failli l’implosé.

Ces changements stratégiques effectués au sein de la PNH vont-ils aider à repanser les plaies, et mettre l’Institution sur de nouvelles bases ? L’avenir dira le reste.

Ralph Thierry Cadet

About admin

Check Also

Haïti : le MHAVE et la COODHA signe un Accord-Cadre pour l’intégration de la diaspora haïtienne dans la politique

Spread the loveEn campagne depuis plusieurs mois en Haïti, pour arriver à l’intégration complète de …