Le Secteur démocratique et Pitit Desalin appellent à la mobilisation pour le 18 novembre

Spread the love

Les dirigeants du Secteur démocratique dans une conférence de presse ce jeudi annonce une grande manifestation pour le 18 novembre prochain, date de commémoration des 217 ans de la bataille de Vertières. Le même jour, le Secrétaire général du Parti Pitit Desalin, Jean Charles Moïse, dans une autre conférence de presse, annonce aussi la couleur pour ce 18 novembre.

L’ex-Sénateur du Sud-est Ricard Pierre, membre du Secteur démocratique et populaire, prenant la parole en premier, est revenu sur les récentes scandales qui ont frappé la coalition sans entrer dans les détails. Peu avant, il a félicité Joe Biden pour son élection à la présidence américaine, et Kamala Harris, sa colistière.

Le Dr Schiller Louidor pour sa part a eu des propos très durs envers le Président Jovenel Moïse et sa femme Martine. Sur un ton ironique, le farouche opposant du pouvoir pense que le couple présidentiel mène une guerre pour voir lequel du mari et de la femme empochera le plus d’argent du contribuable haïtien, ou abattra le plus de personne. Il reproche par ailleurs au Président de tenter de corrompre les familles des victimes de ces derniers jours en leur offrant argents, et avantages.

Selon le médecin de formation, il n’existe pas de pouvoir en Haïti. L’exécutif n’y est plus, le législatif mis hors jeu, les maires en fin de mandat.  L’État s’est effondré selon Schiller Louidor. C’est pour cela qu’il appelle la population à une révolte populaire à partir du 18 novembre 2020. L’opération sera baptisée : Mete men nan kolet volè, kidnapè, etc.

Même son de cloche du côté du responsable de Viv Ayiti, Rony Timothée , également membre du Secteur démocratique. Pour lui, 18 novembre doit être le signal du réveil de la population. Rony Timothée défie Jovenel Moïse de venir perturber le fonctionnement de la mobilisation du 18 novembre. L’ancien bras droit de Jean Charles Moïse tout en dénonçant le décret de Jovenel Moïse sur la Cour des comptes, dicte les lieux de rassemblements. À Champs de Mars, devant le monument de Jean Jacques Dessalines. À  Delmas 24, lieu où les assassins d’Evelyne Sincère ont abandonné son corps. Devant l’Ambassade américaine, à Tabarre. Et à  Carrefour aéroport ou ( carrefour résistance). Le cortège partira de Carrefour aéroport, en logeant la route de Delmas jusqu’à Delmas 60, où il bifurque à Bourdon, avant de rejoindre Champs de Mars.

André Michel, Porte-parole du Secteur démocratique et populaire qualifie d’historique la Conférence de presse du jeudi 12 novembre. Il a salué d’entrée de jeu l’unité retrouvée au sein de sa famille politique qui est rendue possible selon lui grâce au travail du comité de réconciliation composé de Ricard Pierre, Antonio Cheramy( Don Kato), et Rony Colin.

Me Michel appelle tous les secteurs à participer à cette grande journée de manifestation programmée pour le 18 novembre prochain. La mobilisation sera nationale croit-il. Il a rappelé au Président Moïse la fin de son mandat constitutionnel le 7 février 2021 avant de plaider comme toujours pour un gouvernement de transition qui saura abordé les grands problèmes de l’heure.

Dans une brève intervention, l’ex-Sénateur de l’Ouest, Antonio Cheramy , a appelé à la poursuite de la mobilisation. Selon lui,  » Jovenel pa chèf, li s on trèt. »

Dans l’intervalle, le leader de Pitit Desalin, Moïse Jean Charles, dans sa conférence de presse, appelle lui aussi la population à manifester contre le pouvoir en place. Faisant de la lutte contre la vie cher son cheval de bataille, il dénonce les Institutions bancaires qui profitent de la situation pour stocker le dollar afin de le rendre fort face à la gourde, et du coup d’augmenter la misère de la population. Jean Charles Moïse, sans langue de bois, appelle les plus irréductibles à ne pas provoquer une révolte populaire au pays.

La veille du 18 novembre,  soit le 17, l’ancien sénateur sera au Cap-haïtien pour rendre hommage aux héros de l’indépendance. Un groupe de personnes partira du Rond-point Samarie pour se rendre à la ville du Cap haïtien, jusque devant le monument des héros à  Vertières. Puis le 18 novembre selon Jean Charles Moïse la mobilisation s’étendra dans tout le pays, à Jacmel, Port-de-paix, les Cayes, etc.

Ralph Thierry Cadet

About admin

Check Also

Haïti : le MHAVE et la COODHA signe un Accord-Cadre pour l’intégration de la diaspora haïtienne dans la politique

Spread the loveEn campagne depuis plusieurs mois en Haïti, pour arriver à l’intégration complète de …