Le milliardaire Zimbabwéen, Strive Masiwiya, rejoint l’administration de Netflix

Spread the love

L’homme d’affaires Zimbabwéen, Strive Masiyiwa, est nommé, la semaine dernière administrateur de la plateforme streaming Netflix. C’est la toute première fois qu’une personnalité africaine rejoint le conseil d’administration de Netflix.

Une nouvelle qui suscite intérêt et considérations.

En effet, Strive Masiyiwa, 59 ans, fondateur d’Econet Wireles, devient le premier africain à intégrer le conseil d’administration du géant cinématographique américain.

Fondée le 29 août 1997, la simple société de location de DVD d’alors est aujourd’hui l’une des plus grandes plateformes de production et de diffusion de contenus cinématographiques dans le monde.

Si Netflix compte pas moins de 190 millions d’abonnés dans le monde, l’entreprise siégée dans la Californie aux USA n’a que très peu d’abonnés sur le continent africain.

Quant à questionner le côté mercantile de la nomination, certains croient que Netflix envisagerait son réel développement en Afrique.

Si Masiyiwa fait partie l’élite économique du vieux continent, avec une fortune personnelle estimée à un milliard de dollars américain, le seul zimbabwéen milliardaire alimente une bonne réputation d’homme d’affaires à grande réussite.

La production diversifiée de séries et de films de cette société qui s’est modernisée durant la dernière décennie pourrait bien se développer avec le cinéma africain. On peut même prétendre à la certitude, quand c’est un certain Masiyiwa qui a les rênes.

About Bead Charlemagne Charlorin

Check Also

Wilson Jeudy Président Provisoire d’Haïti, un choix des structures de la société civile et politique

Spread the lovePlusieurs structures de la société civile et politique d’Haïti, dans une pétition, font …