Le congrès américain préoccupé par la situation en Haïti, vote une résolution

Spread the love

« La loi sur l’initiative de Développement, de responsabilité et de transparence institutionnelle en Haïti « est la résolution votée au congrès américain ce 18 Novembre 2020. Ce projet de résolution a été introduit par le représentant Hakeem Jeffries le 13 Janvier dernier, cette résolution charge le Département d’Etat d’entreprendre des initiatives spécifiques pour prioriser et évaluer;


1- la protection et la préservation des droits de l’homme en Haïti.
2- la promotion de la liberté de la presse et la reunion et la protection des journalistes en Haïti.
3- les efforts pour combattre la corruption en Haïti.
4- une stratégie de relèvement post-catastrophe et des efforts de Développement en Haïti.

Cette résolution du congrès américain survient après avoir constater ;
Qu’Haiti après avoir frappé d’un tremblement de terre le 12 Janvier 2010, faisant environ 220.000 morts, dont 103 citoyens américains, 101 membres du personnel des Nation-Unies et près de 18% dans la fonction publique, 300.000 blessés, 115.000 maisons détruites et 1.500.000 personnes déplacées.

L’évaluation des besoins post-catastrophe menée par le gouvernement d’Haiti, les nation-unies, la Banque mondiale, la Banque interaméricaine de Développement et d’autres a estimé que les domages et les pertes économiques causés par le tremblement du 12 Janvier 2010, s’élevaient à 7.804.000.000 de dollars.

La communauté américaine dirigée par les États-Unis et les Nations-Unies, a organisé une réponse humanitaire sans précédent au tremblement de terre en Haïti. Plus de 8 milliards décaissés par les donateurs, et plus de 4 milliards de dollars déboursés par le gouvernement des États-Unis, en financement de relèvement et de développement.

4 Octobre 2016, l’ouragan Matthew a frappé le sud-ouest d ‘Haïti, causant des dégâts et inondations, laissant 1,4 millions de personnes dans le besoins d’une assistance immédiate, les efforts de rétablissement se poursuivent plus de 3 ans plus tard.

Constatant que Haïti figurait avant le tremblement de terre et l’ouragan, parmi les indicateurs socio-économiques le plus bas et affichait le deuxième taux de disparité de revenus le plus élevé au monde.

Selon ce qu’a rapporté le programme alimentaire mondial Haïti avait l’un de niveaux les plus élevés d’insécurité alimentaire chronique au monde, en juin 2019. Le choléra en octobre 2010 en Haïti, a entraîné plus de 800.000 cas signalés et plus de 9.000 décès à ce jour.

Et pour l’insécurité en Haïti, le réseau national haïtien de défense des droits de l’homme rapporte 13 Novembre 2018, qu’au moins 59 personnes ont été tuées par balle dans les quartiers de Port-au-Prince, à la Saline, pourtant après des mois d’enquêtes, personnes n’a été tenu pour responsable du massacre de la Saline.

Depuis au début de 2019, la cour supérieure des comptes et du Contentieux administratif publie une serie de rapport indexant des hauts fonctionnaires du gouvernement dans le détournement de fonds. Cinq journalistes abattus alors qu’ils couvraient des manifestations en 2019, selon le comité pour la protection des journalistes.

Tant d’autres constats pour enfin décider de voter cette résolution afin d’essayer de remédier à ses dérives sur le territoire haïtien. Le congrès a toutefois constaté, que le gouvernement et le parlement n’ont pas réussi à adopter un budget depuis 2 ans, ce qui a empêché le Fonds Monétaire international et d’autres organismes multilatéraux de décaisser de millions d’aide internationale, ainsi que les élections de mi-mandat prévues pour octobre 2019 n’ont pas eu lieu et depuis janvier 2020, le président Jovenel Moïse est au pouvoir par décret.

Wallace Elie
Communicateur Social / journaliste.

About Wallace Elie

Check Also

Haïti : le MHAVE et la COODHA signe un Accord-Cadre pour l’intégration de la diaspora haïtienne dans la politique

Spread the loveEn campagne depuis plusieurs mois en Haïti, pour arriver à l’intégration complète de …