Le bilan sombre dressé par la RNDDH sur le carnage à Delmas et Christ-Roi

Spread the love

Selon le RNDDH, la nuit du 29 juin était sombre. Des personnes ont été tuées dans au moins trois endroits différents de la capitale, dont Christ-Roi, Delmas 32 et Avenue N.

Le massacre du 29 juin à Delmas 32 est l’œuvre du gang « Krache Dife ». C’est ce que révèle le Réseau national de défense des droits Humains (RNDDH) dans un communiqué diffusé le 1er juillet 2021, dans lequel il rapporte que les victimes s’élèvent à environ 19 morts et 1 blessé.

Le gang «Krache Dife» de G9 est responsable de la fusillade de Delmas 32, conclut la structure après avoir interrogé certains résidents de la zone. Les gangs sont venus vers 22 heures 40, à bord de 3 motocyclettes transportant chacune au moins deux hommes lourdement armés.

Selon l’organisme de défense des droits humains, Diego Charles, journaliste de Radio Vision 2000 et du journal en ligne LaRepiblik, a reçu deux balles dont l’une au flanc droit et l’autre, à l’avant-bras droit. Il se trouvait devant la barrière de sa maison, à la rue Acacia, zone Christ-Roi ;Marie Antoinette Duclaire, journaliste du journal en ligne LaRepiblik, militante politique, a reçu sept balles dont une à la tempe gauche, une à la joue gauche, une au bras gauche, deux au sein gauche et deux autres balles au bras droit.

Elle se trouvait au volant de sa voiture, devant la barrière de la maison de Diego Charles ; Seighmel Fanelson Sal-Doly a reçu une balle au cou, une balle au bras gauche et deux balles au ventre. Il se trouvait à la rue Acacia, non loin du véhicule de Marie Antoinette Duclaire », selon le rapport du RNDDH. Frantz Coffy, accompagnateur d’un chauffeur de camion a été tué d’une balle à la tête. Le chauffeur, atteint de balle, a été transporté d’urgence à l’Hôpital Bernard Mevs ;Gregory Mizaine et Luc Bien-Aimé ont été tués à la station de motocyclettes de Delmas 32 ;

Maxnold Guillaume a été atteint de plusieurs projectiles. Il a été transporté d’urgence à l’Hôpital Bernard Mevs où il est décédé ; Ralph Tham, né le 22 juillet 1984, agent de sécurité affecté à Eclipse Inn Bar Restaurant, rentrait chez lui quand il a été tué par balles ;Anderson Grégory Gregoire et Odnel Grégoire, deux frères, respectivement nés le 1er juin 1995 et le 6 novembre 1987, se trouvaient à la station de motocyclettes de Delmas 32 lorsqu’ils ont été tués ;Junior Pierre Jean Hubert, né le 16 juin 1979, a été tué par balle ;

Louiras Scipion, âgé de cinquante-cinq ans, a été tué par balle ;Fauline Charles Claude, a été tué par balle ;Cavens Geffrard, a été tué par balle ; Yvnol Léger, a été tué par balle », a détaillé le rapport du RNDDH, soulignant que « le constat de onze des cadavres a été réalisé le 30 juin 2021 par le juge suppléant du Tribunal de Paix de Delmas, Maître Raphaël Pierre ».

« Les corps du journaliste Diego Charles, de la militante Marie Antoinette Duclaire alias Netty et de Seighmel Fanelson Sal-Doly ont été constatés par le juge suppléant du Tribunal de Paix de Port-au-Prince, section Sud, James Saint Jean », selon ce rapport du RNDDH qui a révélé que « les cadavres de quatre autres personnes assassinées au cours de la même nuit, n’ont pas été constatés par les autorités judiciaires ».

Le RNDDH a cité « le cas par exemple de Josaphat ainsi connu qui se trouvait dans sa boutique à la rue Dessalines, Delmas 32, lorsqu’il a été mortellement atteint ». « De plus, parmi les deux personnes blessées par balles au cours de cette nuit sombre, recensées par le RNDDH, seul Wilgens Polynice a eu la vie sauve, Maxnold Guillaume étant décédé à l’hôpital », a documenté le RNDDH qui a confié qu’à « l’avenue N prolongée, entre 21 :30 et 22 :00, une personne a été tuée par balle ».

Pour conclure le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) appelle une fois de plus à une mobilisation citoyenne. Ce, pour exiger le respect et la réalisation des droits de la population haïtienne.

About Walner Joseph

Check Also

Wilson Jeudy Président Provisoire d’Haïti, un choix des structures de la société civile et politique

Spread the lovePlusieurs structures de la société civile et politique d’Haïti, dans une pétition, font …