La diaspora haïtienne pourra participer au référendum sur la nouvelle constitution

Spread the love

Le décret présidentiel du 5 janvier consacre la participation de la diaspora dans le vote constitutionnel programmé pour le 25 avril prochain.

C’est en effet une première manche du long combat entamé par des organisations de la diaspora qui lutte pour leur intégration dans la vie politique du pays.

Longtemps excluent de la vie politique haïtienne pour ce qui à trait notamment à leur droit de participation à des élections ou d’être élus , les haïtiens-nes vivant à l’étranger pourront enfin être consultés sur un projet de constitution en Haïti.

L’article 14 du Décret portant sur le référendum constitutionnel dispose ceci : « L’Haïtien-ne, vivant à l’étranger ayant la qualité d’électeur-rice, vote au référendum constitutionnel (…) >>

C’est le Conseil électoral provisoire qui << détermine les conditions préalables et nécessaires dans les pays où ce vote se déroule. »

En plus de ce rôle, le Conseil électoral provisoire sera chargé aussi de la planification, de l’organisation et du contrôle du référendum constitutionnel, ainsi que de la publication de ses résultats sur toute l’étendue du territoire national (…), article 2 du décret.

Dans ce décret qui donne au CEP un cadre légal pour organiser le référendum sur la nouvelle Constitution, il est aussi prévu une rallonge de 2 mois au Conseil consultatif indépendant pour l’élaboration du projet de la nouvelle constitution.

Vingt jours avant le référendum constitutionnel, le projet de constitution qui sera rédigé par le CCI, sera publié dans le journal officiel le Moniteur, selon l’article 16 du décret.

About Ralph Thierry Cadet

Check Also

Wilson Jeudy Président Provisoire d’Haïti, un choix des structures de la société civile et politique

Spread the lovePlusieurs structures de la société civile et politique d’Haïti, dans une pétition, font …