La Diaspora haïtienne a marché à Washington contre le Référendum de Jovenel Moïse

Spread the love

Comme annoncé, des milliers d’haïtiens de la diaspora ont marché à Washington, mardi 18 mai, contre la velléité dictatoriale du président Jovenel Moïse et son référendum visant à changer la constitution

Avec un mandat ayant pris fin le 7 février 2021 selon les prescrits de la constitution, Jovenel Moise se relance dans la violation de la loi mère du pays avec son projet de référendum.

Venant de plusieurs états, ces milliers de membres de la diaspora haïtienne ont fait cette démonstration aux yeux du monde entier pour dire encore une fois, non à la dictature. Pancartes et slogans, ils ont scandé haut et fort leur désaccord avec les actions de Jovenel Moise et sa présence au pouvoir qui trahit les voies démocratiques empruntées par le pays depuis 1986.

« Aba referendum », « Jovenel must go», Democracy Yes! Dictatorship no! Ont il lancé en demandant à l’administration de Biden de se désolidariser avec Jovenel Moise.

La diaspora haïtienne majoritairement retrouvée aux Etats-Unis d’Amérique est devenu un levier incontournable de l’économie haïtienne. La survie quotidienne des familles et le financement des différentes activités seraient à leur dépend.

Si cette communauté n’est pas encore réellement intégrée dans la politique active en Haïti, ils ont décidé de donner le ton et contribuer pour le changement du pays malgré les distances géographiques.

A cette marche à l’allure décisive ont pris part, des personnalités politiques dont l’ancien député Millien Romage, la congresswoman Yvette Clarck et l’ancien maire de Carrefour Yvon Jérôme.

Par devant du congrès américain et la maison blanche, dans une ambiance à l’haïtienne faite de bandes de raras et de slogans du terroir, ils ont exprimé leur griefs contre ce pouvoir ayant instauré la loi des gangs sur le sol dessalinien.

Au lendemain de cette marche, à l’initiative de plusieurs parlementaires américains, un groupe de travail spécial sur Haïti a été créé au congrès américain.

Ce 18 mai 2021, le bicolore a flotté, nos soucis, colères et frustrations de peuples exprimés.

About admin

Check Also

Wilson Jeudy Président Provisoire d’Haïti, un choix des structures de la société civile et politique

Spread the lovePlusieurs structures de la société civile et politique d’Haïti, dans une pétition, font …