La cour de Cassation refuse la prestation de serment des trois juges nommés par Jovenel Moïse

Spread the love

La cour de cassation a, à travers ses titulaires, refusé la prestation de serment des trois juges nommés par Jovenel Moïse en février dernier. Ainsi, ces hommes de droits ayant approuvé la démarche douteuse et contestée de Jovenel Moïse ne pourront pas siéger à la cour de cassation.

Faisant office de tribunal administratif, la Cour de Cassation, reunie en assemblée générale a accouché cette décision appréciée par plusieurs regroupements de professionnels du droit qui dénoncent l’irrégularité dans le processus de nomination de ces juges.

L’association nationale des magistrats haïtiens ( ANAMAH) , le réseau national des magistrats haïtiens ( RENAMAH) ainsi que d’autres associations ont félicité cette décision qui selon elles est un pas vers la bonne direction.

Notons que la nomination de ces juges à la cour de cassation par Jovenel Moïse fait suite aux événements ayant conduit à l’arrestation du juge de la cour de cassation Yvickel Dabrésil et de la cessation du mandat de la juge Wendelle Coq par le président de facto Jovenel Moïse.

Le pays fait face aujourd’hui à des situations qui mettent en déroute les principes de droits, les fondements de la démocratie et l’existence de tout un peuple. Les institutions quand elles ne sont pas soumises aux services de Jovenel Moïse, sont boycottées voire fragilisées par un régime qui est prêt à tout pour garantir sa reproduction. Un réel danger pour l’évolution d’un monde moderne où la dictature des principes démocratiques est de mise.

Reste à savoir ce qu’il adviendra de la place de ces juges révoqués par Jovenel Moïse à la cour de cassation.

About Bead Charlemagne Charlorin

Check Also

Wilson Jeudy Président Provisoire d’Haïti, un choix des structures de la société civile et politique

Spread the lovePlusieurs structures de la société civile et politique d’Haïti, dans une pétition, font …