Joe Biden, champion de la démocratie américaine

Spread the love

Preuve que le nouveau président américain veut marquer une rupture avec l’ancienne administration, Joe Biden lors de son discours d’investiture a vanté les mérites de la démocratie en affirmant que celle-ci « l’a emporté. » Tout en appelant les américains à l’unité, le 46e président des États-Unis a adopté le même jour un train de mesures pour marquer son arrivée au pouvoir.

« La démocratie est précieuse, la démocratie est fragile. Et aujourd’hui, mes amis, la démocratie l’a emporté », a-t-il déclaré tout en lançant aux américains un appel à l’unité .

Le 46e président américain tout au long de son discours n’a pas une seule fois mentionné le nom de Donald Trump, son prédécesseur. D’autant que celui-ci n’on plus n’était pas disposé à y participer. En effet, les derniers débordements enregistrés au Capitole la semaine dernière ont définitivement envenimé la relation entre les deux protagonistes.

Affichant sa volonté de renouer avec une Amérique unie et forte, Joe Biden a promis d’être « le président de tous les américains.  »

Sur l’aspect politique, le nouveau président a appelé à la fin des différends entre les deux camps, à savoir les démocrates, et les républicains. « Il faut arrêter cette guerre bien peu civile », a-t-il souhaité. En effet pendant la présidence de Donald Trump, les États-Unis a sombré dans une sorte de nationalisme populisme qui ne dit pas à son nom. Cela a pour effet: la polarisation à grande échelle d’un pays où le racisme n’a pas complètement disparue en atteste la violence policière subie par les afro-américains. « La solution n’est pas de se replier sur soi. Il faut arrêter cette guerre bien peu civile qui oppose les rouges et les bleus », a déclaré Joe Biden.

Le nouveau président a également mis l’accent sur les groupes d’extrême droite, le « suprémacisme blanc », qu’il compte vaincre. « Avec de l’unité, nous pourrons faire de grandes choses, vaincre ce virus, lutter contre l’injustice raciale et faire en sorte que les États-Unis deviennent à nouveau une force de bien dans le monde. »

Joe Biden signe 15 décrets au Bureau Ovale

Les premières décisions ont été attendues à la journée du mercredi 20 janvier, jour de l’investiture de Joe Biden. Un ensemble de mesures qui vise notamment à renforcer les mesures sanitaires du pays, et annoncer le retour des États-Unis dans l’accord de Paris sur le climat.

Le port du masque dans les bâtiments fédéraux, les transports entre États et pour les fonctionnaires fédéraux, est devenu obligatoire, d’après le tout premier Décret.

Les États-Unis par ailleurs sont de retour dans l’accord de Paris sur le climat comme avait promis Joe Biden.

Autre décret important pris par le nouveau Chef de l’État américain concerne la garantie de la protection des dreamers. Ce sont de jeunes arrivés de manière irrégulière lorsqu’ils étaient mineurs sur le territoire américain.

La suspension de la construction du mur à la frontière, fait partie des décisions prises aussi par Joe Biden. Une façon pour le président de montrer son désaccord face à ce projet tant critiqué par le Mexique.

Joe Biden a également touché la question de l’immigration. Un premier projet de loi serait déjà au Congrès pour la régulation de milliers d’immigrants illégaux.

En ce qui à trait à l’interdiction qui est faite aux ressortissants de pays en majorité musulmans, Joe Biden a mis également fin.

Des mesures qui marquent une rupture avec l’ancienne administration de Donald Trump.

About Ralph Thierry Cadet

Check Also

Haïti : le MHAVE et la COODHA signe un Accord-Cadre pour l’intégration de la diaspora haïtienne dans la politique

Spread the loveEn campagne depuis plusieurs mois en Haïti, pour arriver à l’intégration complète de …