Haiti: le phénomène Kidnapping vole la vedette au coronavirus

Spread the love

En Haiti, le phénomène Kidnapping vole la vedette à la pandémie Coronavirus. Plusieurs personnes issues de différentes couches de la société haïtienne ont été kidnappés au cours de ces dernières semaines. Les plus chanceux ont été libérés en échange de très fortes somme d’argent alors les moins fortunés ont été tués, comme l’étudiante, Evelyne Sincère.

Toutefois cette pratique semble, contrairement aux autres cas enregistrés dans les années précédentes (2004-2007), connaître une certaine configuration.

Si auparavant les victimes étaient généralement la classe de la haute bourgeoisie, aujourd’hui tout le monde peut être victime du Kidnapping et ce indépendamment de sa classe, sa nationalité, son sexe, ainsi que son âge.

Le kidnapping n’épargne personne ; les membres et partisans du pouvoir en place, l’opposition plurielle qui sans doute à les mêmes objectifs de renverser le président Jovenel Moïse, et qui déjà crée l’émoi autour de la population. Certes, ce phénomène est tout aussi politique, social et économique.

Maritza Beaubrun la femme ou l’ex femme de Dimitry Hérard chef de l’Unite de Sécurité Générale du Palais National ( USGPN) enlevée ce dimanche, les ravisseurs auraient exigé un million de dollars américains comme rançon.

Le Dr Hans Télémaque, le guitariste du groupe Strings Phillippe Augustin ainsi que Emile Manigat Jr rallongent la liste des victimes de Kidnapping en Haiti.

D’une part, du point de vue politique, le kidnapping représente un défi considérable et met en doute la capacité des acteurs politiques d’établir un climat sécuritaire, de confiance tant sur le plan interne qu’externe. D’autre part, il remet en cause les stratégies gouvernementales visant à gérer la crise politique du pays, c’est pas tout, il défie également la mission d’accompagnement du Bureau Intégré des Nations-Unies en Haïti (BINUH) dans sa mission d’instaurer une stabilité durable et la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

Toujours du point de politique, ce phénomène sert de tremplin pour les discours de ceux qui veulent la transition, ils profitent de cette occasion de promettre l’irréalisable en se faisant des partisans pour les urnes à venir, et salir un gouvernement en place avec tout ce que cela peut entraîner en terme de soupçon.

Cependant ce phénomène de kidnapping du point de vue économique empêche en partie aux investisseurs et entrepreneurs étrangers spécialement, de venir s’établir en Haïti, et d’offrir à une population majoritairement en chômage de plus grandes possibilités de travailler.

Par ailleurs, ces enlèvements ont aussi des effets négatifs sur le fonctionnement de la société haïtienne en général, le non-confiance dans les forces de sécurité nationale dont certains membres font partie de ces kidnappeurs, par exemple, la tentative de kidnapper des adolescents à Jacmel, ou un policier serait l’un des kidnappeurs.

Bref l’évolution du kidnapping en Haïti ne fait qu’aggraver la situation politique économique et sociale du pays et à ce stade personne ne peut en bénéficier, car, à quoi bon de vouloir diriger un pays totalement dévasté économiquement, socialement et politiquement, de toute façon, le chaos serait déjà le résultat.

Néanmoins les stratèges doivent être révisés et de cultiver l’attachement sentimental à sa patrie, qui généralement, se manifestant par la volonté de la défendre, de la promouvoir, comme un vrai patriote.

About Wallace Elie

Check Also

Wilson Jeudy Président Provisoire d’Haïti, un choix des structures de la société civile et politique

Spread the lovePlusieurs structures de la société civile et politique d’Haïti, dans une pétition, font …