Haïti-insécurité : les funérailles de Ferry Cavé fixées pour mercredi 21 avril

Spread the love

Les funérailles de l’entrepreneur haïtien Ferry Cavé, assassiné à Port-au-Prince le 23 mars dernier seront chantées ce 21 avril 2021, au parc du souvenir, en Haïti.

Lâchement abattu par des individus armés, le PDG de City Cave Construction est parti avec des rêves qui seront comme tant d’autres, à  jamais enfouis dans un tombeau.

Ayant vu le jour à Port-au-Prince le 7 avril 1974, Ferry a été élevé et instruit  aux USA et vécut au Canada avec sa femmes et ses trois enfants.  En 2017, il rentra en Haïti pour fonder la firme de construction « City Cave Construction ». Il entendait par cette initiative, apporter son utile contribution au développement de son pays natal.

Calme et jovial, le personnage de Ferry Cavé incarnait intelligence, sensibilité et perspicacité. Haïti a perdu un homme créatif et engagé au-delà des problèmes structurels et conjoncturels du pays.  Il était développeur au Canada avant de rêver une Haïti avec des grandes constructions, buildings et  routes modernes dans dix ans.

Alors que la fuite des cerveaux conditionne le pays au sous-développement, ses fils qui se rapatrient pour aider la patrie se voient être à la merci des gangs, frôlant ainsi la mort à chaque seconde. Si aucune  conclusion juridique relative à son assassinat n’a été jusqu’ici rendue publique, il faut toutefois  comprendre l’urgente nécessité de reconsidérer le débat autour de la sécurité publique.

Si les responsables étatiques ne peuvent offrir un meilleur lendemain à ce peuple, ceux qui y croient et s’y proposent  doivent pouvoir jouir de protection, quiétude et d’un bon environnement.

Ferry Cave fait partie de ces martyrs que nos irresponsabilité et  incompétence de peuple ont créé. Le respect de la vie humaine est plus qu’un paradigme, c’est le fondement même d’une société moderne.

S’il a été arrache des bras de sa mère, sa femme et ses enfants à seulement 47 ans, Ferry Cave s’est vêtu du manteau solennel de l’authentique haïtien persuadé que le phénix renaît toujours, il a cru au changement  de ce grand pays mutilé par les gangs et les politiques, ce qui lui a probablement coûté la vie.

About Bead Charlemagne Charlorin

Check Also

Wilson Jeudy Président Provisoire d’Haïti, un choix des structures de la société civile et politique

Spread the lovePlusieurs structures de la société civile et politique d’Haïti, dans une pétition, font …