Haïti: André Michel pose les conditions pour la réalisation des élections

Spread the love

Le porte-parole du secteur démocratique et populaire Me André Michel, a évoqué les conditions nécessaires à la réalisation d’élections en Haïti.

Au regard de la crise qui sévit en Haïti depuis un certain temps, le porte-parole du secteur démocratique et populaire, redoutable moteur d’opposition au régime tèt Kale a, lors de sa participation à l’émission radiophonique Ranmase sur les ondes de la radio Caraïbes, noté les conditions nécessaires et incontournables à la réalisation d’élections.

Depuis plus d’un an, le gouvernement de facto selon l’article 134-2 de la constitution, tente tant bien que mal à disséminer l’idée de la réalisation des élections dans le pays dans un contexte où les crises humanitaire, sécuritaire et sociale déciment tout espoir de bien-être et de changement en Haïti.

Soutenu d’emblée par la communauté internationale qui ne jure que par la tenue de ces élections dont la non-tenue a profité à Jovenel Moïse, le président de facto semble être aveugle de la situation ultra critique du pays et ne croit qu’en la réalisation d’élections comme moyen de rédemption.

Au détriment de la démocratie, les élections législatives qui n’ont pas eu lieu en 2019 ont laissé le bénéfice à Jovenel Moïse de diriger par décret, une dangereuse voie dictatoriale qui selon plus d’un le retient encore au pouvoir aux côtés de l’appui du Core Groupe et des USA.

Entre autres, les gangs armés étant en étroits liens avec le gouvernement en place sèment la terreur en kidnappant certains et en exécutant d’autres. Une population livrée à la fureur des hors la loi.

Selon Me André Michel, pour qu’il y ait des élections en Haïti , quatre conditions sont incontournables.
1- Le respect de l’article 134-2 de la Constitution qui proclame la fin du Mandat Constitutionnel de Jovenel Moise depuis 7 Février 2021.

2- La mise en place d’un Conseil électoral crédible avec des personnalités respectables.

3- L’établissement d’un climat de Sécurité qui passe par le désarmement des groupes armés proches de PHTK ( G9 et consorts) qui sèment le deuil et le désespoir dans le Pays.

4- La construction d’une liste électorale générale fiable.Chaque citoyen en âge de voter doit avoir sa carte électorale.

S’il va plus loin pour rassurer que l’opposition politique n’a aucunement peur des élections, selon Me André Michel, la présence de Jovenel Moïse au pouvoir , ce qu’il juge d’anticonstitutionnelle serait en somme le principal obstacle à la réalisation de ces élections tellement prescrites par le Core Groupe.

Notons que durant cette semaine, plusieurs organisations politiques ont communiqué leur volonté de participer au dialogue pour sortir le pays de cette crise généralisée avec comme stricte condition que ce dialogue passe par le retrait de Jovenel Moïse du pouvoir dont le mandat a pris fin depuis le 7 février 2021 selon les voeux de la loi mère du pays.

About admin

Check Also

Wilson Jeudy Président Provisoire d’Haïti, un choix des structures de la société civile et politique

Spread the lovePlusieurs structures de la société civile et politique d’Haïti, dans une pétition, font …