Garry Alliance : « Jovenel Moïse partira à coup sûr le 07 février 2021 »

Spread the love

Dans une entrevue accordée au journal VOA Diaspora, le militant politique de la région des palmes, l’ingénieur agronome Garry Alliance annonce de nouvelles mobilisations dans la commune de Léogâne pour forcer Jovenel Moïse à quitter le pouvoir dans la date prévue par la constitution de 1987.

L’ingénieur agronome Garry Alliance estime que le pays est dans une situation très critique à quelques jours du 07 février 2021. Il affirme que Jovenel Moïse, qualifié d’apprenti dictateur, est entrain de le confirmer par ses actes. La constitution de 1987 ne lui donne pas la prérogative de se convertir en législateur.

Le militant politique de la région des palmes souligne que Jovenel Moïse a déjà publié plus d’une trentaine de décrets lois pour pouvoir se doter des outils légaux comme dictateur. De plus, il a fait une série de déclaration teintée de menaces de toute sorte à l’encontre de l’opposition. Après toutes ces menaces, il décide de passer à l’exécution en arrêtant le sénateur Nènèl Cassy.  Dans ce cas, Garry Alliance croit que la situation est très critique, mais soutient fermement que Jovenel Moïse doit quitter le pouvoir ce 07 février 2021. Pour que cela puisse être possible, il compte sur la mobilisation contre le pouvoir à travers le pays tout entier.

Au niveau de la commune de Léogâne, l’opposition est entrain de s’organiser, d’après Garry Alliance. Il révèle que les acteurs cherchent des alliés et des fonds. D’après lui, de nouvelles figures sont conscientes de la situation et vont s’engager dans la lutte dans la commune. Il rappelle que Léogâne est une zone de grande mobilisation qui a déjà participé dans les mouvements antérieurs.

Garry Alliance sait que la police et la justice sont instrumentalisés par le pouvoir. L’arrestation Nènèl Cassy sous l’ordre  de Jovenel Moïse en est une preuve. Dans de telles situation, il affirme que la politique saisit le droit. « Nous ne sommes pas dans la démocratie, mais dans la dictature », a-t-il dit.

Pour l’agronome Garry Alliance, ce qui est certain, c’est que le peuple a déjà placé son mot. Il rappelle qu’après trois ans de mobilisation, le pouvoir constitutionnel de Jovenel Moïse touche à sa fin. S’il veut tuer la population, il tombera sous le coup de la justice internationale, a-t-il ajouté.

En ce qui a trait à la position des États-Unis sur la crise haïtienne, Garry Alliance souligne que nous n’avons pas à compter sur les États-Unis, car nous sommes victimes des démocrates et des républicains. Il avance que les démocrates nous ont donné PHTK et les républicains l’ont soutenu. Donc, il estime que notre destin est entre nos mains. Il pense que les démocrates pourrait avoir envie de soigner leur image perdu en Haïti à cause de l’argent de la reconstruction volé par la famille Clinton. C’est pourquoi des congressmen fraîchement élus ne veulent pas que Jovenel entraîne le pays sur cette voie.

About Jacki Valerice

Check Also

Wilson Jeudy Président Provisoire d’Haïti, un choix des structures de la société civile et politique

Spread the lovePlusieurs structures de la société civile et politique d’Haïti, dans une pétition, font …