États-Unis : Joe Biden, veut il marquer l’histoire ?

Spread the love

Des nominations insolites au sein de la prochaine administration du gouvernement des États-Unis seraient en lice de marquer l’histoire. Une autochtone à la tête du ministère de l’intérieur, un afro-americain à la tête de l’agence de la protection de l’environnement, des décisions éminemment significatives.

Élu lors des dernières élections américaines de novembre 2020, le démocrate Joe Biden semble vouloir révolutionner l’histoire de l’administration américaine.

Après le choix Plutôt polémique de Kamala Harris comme colistière, les dernières informations non encore officielles annoncent Deb Halaand, prochaine ministre de l’intérieur de l’administration de Biden.

Si Deb Halaand n’est pas à ses prémices, son élection au congrès américain en 2018 a fait d’elle la deuxième autochtone à gravir cet échelon de la politique américaine. Récurrence ou progression, elle serait aujourd’hui sur le point de devenir la première amérindienne à être ministre de l’intérieur.

Pendant toute sa campagne électorale, le démocrate Joe Biden a adopté cette attitude de rassembleur et fait encore aujourd’hui des choix plutôt inédits.

En effet , l’afro-americain Michaël Reagan sera à la direction de l’agence de la protection de l’environnement et Pete Buttigieg le premier homosexuel ouvert, d’un cabinet présidentiel.

Alors qu’il entrera officiellement en fonction le 20 janvier 2021, le président démocrate a beaucoup d’attentes à combler et beaucoup d’autres réalités controversées à gérer. Les changements climatiques, le racisme institutionnel, la question des minorités raciales, des pièces sans lesquelles on ne peut bâtir le puzzle.

B. Charlemagne Charlorin

About admin

Check Also

Haïti : le MHAVE et la COODHA signe un Accord-Cadre pour l’intégration de la diaspora haïtienne dans la politique

Spread the loveEn campagne depuis plusieurs mois en Haïti, pour arriver à l’intégration complète de …