Encore 18 millions de dollars Américains pour Monsieur APAID !

Spread the love

Définitivement, les pauvres nègres dont les pères sont en Afrique n’auront jamais rien dans ce Pays !

Le 8 Février 2021, Jovenel Moise, dans un arrêté entre guillemets présidentiel, sous l’éclairage du Gouverneur de la BRH Baden Dubois, a débloqué 18 millions de dollars américains pour Monsieur APAID dans le cadre d’un soit disant projet de zone franche baptisé Zone franche Agro-insdustrielle de Savane Diane.

On peut facilement comprendre pourquoi le Secteur privé continue de supporter Jovenel Moise en dépit du fait que le Pouvoir Judiciaire( CSPJ), co-dépositaire de la Souveraineté Nationale, a pris une résolution pour constater la fin du Mandat constitutionnel de Jovenel Moise.

C’est une affaire d’intérêts. L’histoire retiendra que rien n’a été fait sous la présidence de Jovenel Moise pour soulager la misère du peuple des entrailles duquel il est sorti. Même une latrine n’a pas été construite pendant le Mandat de Jovenel Moise.

Par contre, ce même jovenel Moise, bluffeur comme lui seul, n’a jamais raté une occasion pour attaquer dans la presse l’oligarchie et le système d’exclusion mis en place dans ce pays depuis l’assassinat de l’empereur.

Pourtant, Jovenel Moise continue de renforcer les privilèges de cette oligarchie. C’est vraiment prendre les enfants du Bon Dieu pour des Canards Sauvages.

Les 18 millions de dollars américains débloqués pour Monsieur APAID le 8 Février 2021, 24 heures après l’expiration de son Mandat Constitutionnel, est la preuve par mille que Jovenel Moise, a été et sera toujours un excellent chien de Garde du Système.

La vraie bataille, c’est la bataille pour faire émerger dans ce pays une nouvelle société haïtienne basée sur l’inclusion socio-économique de toutes les couches sociales! André Michel, citoyen engagé!

About admin

Check Also

Wilson Jeudy Président Provisoire d’Haïti, un choix des structures de la société civile et politique

Spread the lovePlusieurs structures de la société civile et politique d’Haïti, dans une pétition, font …