Élections-USA: des haïtiens-américains se distinguent au niveau des élections locales et étatiques

Spread the love

Plusieurs candidats haïtiens-américains, parmi eux, Dotie Joseph, et Marie Woodson, raflent chacune cette année, 1 siège au niveau de la chambre des représentants de Floride. Ils étaient au total 17 à prendre part à ces joutes électorales.

Les électeurs américains d’origine haïtienne sont particulièrement nombreux dans ces deux États pivots des États-Unis. Ils sont exactement plus de 425 000 en Floride et 200 000 à New York, selon le Bureau du recensement des États-Unis. Pour leur représenter, des notables ont pris l’initiative de candidater à des postes tant qu’au niveau municipal, étatique, ou fédéral. Parmi la liste de 17 candidats à majorité démocrate , certains seulement seront élus. En voici quelques-uns.

Dotie Joseph. Elle a remporté le 108e district du comté de Miami-Dade. C’est son deuxième mandat à la Chambre des représentants de Floride. Elle « siège aux sous-comités de l’énergie et des services publics, des crédits pour l’enseignement supérieur, de la négociation collective et de l’administration locale », rapporte The Haitian Times.

Marie Woodson, du 101e District, obtienne son premier mandat à la Chambre des représentants de Floride. Elle a battu le candidat républicain Vincent Parlatore sur le score de 74,1%, soit 51 160 voix, contre 25,9% pour Parlatore équivalant à 17 912 voix.

Au niveau local, Nancy Metayer, est parvenue à battre cinq autres candidats pour obtenir 32% des voix pour le district 3 de la Commission de la ville de Coral Spring, toujours en Floride.

Pour l’État de New-York, Kimberly Jean-Pierre, démocrate, a eu son quatrième mandat pour représenter le district 11 du comté de Suffolk dans l’Assemblée de l’État de New York. Tandis que Michaelle C. Solages pour sa part a gagné le District 22 de l’Assemblée de l’État de New York, en battant son rival républicain Nicholas Zacchea.

Par ailleurs, il faut noter l’intérêt des candidats à la présidence américaine pour le vote de la communauté haïtienne de Floride notamment, qui peut décider des résultats de cet État clé des États-Unis. Même si traditionnellement les haïtiens-américains votent démocrates, cela n’a pas empêché à Donald Trump de le remporter en 2016, et 2020.

Ralph Thierry Cadet

About admin

Check Also

Haïti : le MHAVE et la COODHA signe un Accord-Cadre pour l’intégration de la diaspora haïtienne dans la politique

Spread the loveEn campagne depuis plusieurs mois en Haïti, pour arriver à l’intégration complète de …