Dix événements qui ont marqué l’année 2020

Spread the love

En Haïti comme partout ailleurs, l’année 2020 a été riche en actualité. De la caducité du Parlement en Haïti, au confinement mondial dû au nouveau coronavirus, ou de l’élection de Joe Biden en tant que 46e président des États-Unis, bon gré, malgré, l’année 2020 s’achève avec des événements les plus marquants que les autres.

1- Caducité du Parlement haïtien

En Haïti, le Président Jovenel Moïse constate dans un tweet publié le 13 janvier 2020 la caducité du Parlement. La 50e législature est ainsi amputée de deux tiers de ses membres au Sénat et de la totalité de ses députés, à la Chambre basse. Près d’un an après, les élections législatives pour renouveler les membres du Parlement sont dans l’impasse, la priorité étant donnée au référendum constitutionnel programmé pour mars 2021.

2- Haïti touché par le coronavirus

Toujours au pays de Dessalines, les premiers malades du coronavirus sont connus le 19 mars 2020. Ils sont des cas importés de ce virus découvert en Chine en décembre 2019. C’est le Chef de l’État en conférence de presse qui a annoncé la nouvelle. Plusieurs décisions ont été arrêtées par son administration : de l’imposition d’un confinement à la population, et d’un couvre feu, ou de l’exigences faites aux Institutions  privés, et publiques de diminuer leurs effectifs non essentiels, et la protection des plus vulnérables face à la maladie, entre autres, tout a été  pour résorber la crise. Mais les jours qui suivent ont démontré que la particularité haïtienne n’a pas permis d’appliquer aussi facilement ces mesures qui, au fil de l’évolution du virus seront adoucies.

3- Confinement mondial

Ce virus justement inconnu jusqu’alors des virologues, s’est répandu comme une traînée de poudre à travers le monde. Les premières mesures pour endiguer la crise sanitaire qu’il a provoqué sont révélées insuffisantes. Puis, s’impose le confinement mondial. En effet, depuis que l’Organisation mondiale de la santé ( OMS), par le biais de son directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré en conférence de presse à Genève, le 11 mars, l’état de pandémie, les gouvernements mondiaux sont en alertes. Toutes les grandes économies du monde, les États-Unis, la France, l’Allemagne, l’Angleterre, etc, sont confinées presque au même moment, même si dans l’intervalle, certains anti-Covid dans la plupart de ces pays précités soutiennent une théorie complotiste de la part des gouvernements pour restreigne les droits des populations.

4- L’insécurité en Haïti

Pour revenir en Haïti, le virus introduit cette année là, n’a pas tout à fait causé les dégâts dont on redoutait tous, Dieu merci, mais pour comble d’un autre malheur, c’était plutôt le phénomène de l’insécurité, et notamment le kidnapping qui, retenait l’attention de tous. L’assassinat du bâtonnier Monferrier Dorval et de l’élève Evelyne Sincère, ont été les plus spectaculaires.

5- Assassinat de Me Dorval

Le professeur Dorval tué chez lui, le 28 août, a créé un onde de choc dans le pays à l’annonce de la nouvelle. Les avocats du Barreau de Port-au-Prince, de tout le pays, et du monde entier ont en particulier dénoncés énergiquement cet assassinat, mais aussi la société en général, politiques, étudiants, se sont pris aux autorités qui ont promies de tout faire pour mettre la main aux collets des auteurs du crime.

6-  Enlèvement puis assassinat d’Evelyne Sincère

Et comme si la mort du bâtonnier n’a pas suffit à réveiller les consciences. Enlevée le 29 octobre, la jeune élève Evelyne Sincère, est retrouvée morte et abandonnée sous une pile d’immondices à Delmas 24, 3 jours plus tard.

7- La mort de George Floyd

Ailleurs, aux États-Unis, la mort de George Floyd, 46 ans, le 25 mai, asphyxié par un policier blanc, a occasionné une vague d’indignation chez les afro-américains qui ont profité du coup pour lancer leur mouvement : Black live matter ( la vie des noirs comptent). Pendant plusieurs semaines, plus d’une centaine de Villes américaines ont été touchées par ce mouvement, ainsi que d’autres pays.

8- L’explosion du port de Beyrouth

Le 4 août, le port de Beyrouth, Capitale du Liban est ravagé par deux explosions. Le pays qui traversait déjà une crise économique et sanitaire, doit aussi affronter la colère des manifestants qui reprochent leurs dirigeants de corrompus. Hassane Diab, premier ministre en poste au pays est obligé de partir.

9- La course aux vaccins

Le coronavirus étant très pénible pour la population mondiale, plus de 1, 7 millions de morts, conséquences : plusieurs pays se lancent dans la course pour trouver un vaccin. Spoutnik V, de fabrication russe, puis l’Américain Pfizer et l’Allemand BioNTech, les initiatives sont nombreuses. Par ailleurs, l’Américain Moderna et l’alliance britannique AstraZeneca/Université d’Oxford, promettent aussi la mise sur le marché de vaccins contre la Covid-19.

À noter que le Royaume-Uni est le premier pays a lancé son campagne de vaccination. Depuis, les États-Unis, la France, et plusieurs autres pays ont déjà franchi le pas.

10- Élection de Joe Biden

Face à un Donald Trump qui anticipe sa victoire aux élections présidentielles américaines, le 7 novembre contre lui, la presse américaine donne vainqueur le démocrate Joe Biden qui sera investi de ses fonctions le 20 janvier 2021.

About Ralph Thierry Cadet

Check Also

Wilson Jeudy Président Provisoire d’Haïti, un choix des structures de la société civile et politique

Spread the lovePlusieurs structures de la société civile et politique d’Haïti, dans une pétition, font …