Décharge à Laurent Lamorthe, un coup de poignard dans le dos à Michel Martelly

Spread the love

Décharge accordée aux anciens ministres et premiers ministres haïtiens de 1991 à 2017 : Jovenel Moïse confirme la guerre avec Michel Martelly.

Le bruit court que l’ancien président, Michel Joseph Martelly, qui a dirigé Haiti de 2011 à 2016, se prépare à se représenter aux prochaines élections présidentielles. Confiant qu’il serait un candidat de taille face aux autres potentiels candidats, l’ancien chef de l’Etat ne doutait pas que son poulain pouvait lui poignarder dans le dos, en accordant décharge à Laurent Lamothe, ancien chef du gouvernement haïtien.

Le PHTK et Jovenel Moïse, devient aujourd’hui de féroces rivaux prêts à tout pour contrôler le pouvoir à tous les nivaux. Jovenel Moïse se dresse devant Michel Martelly pour lui empêcher d’accéder au pouvoir encore une fois. Pour ce, le président haïtien, libère Laurent Lamothe pour contrecarrer l’ex numero un du pouvoir Tèt Kale, Michel Martelly, aux prochaines joutes électorales. Un coup dur pour le Régime PHTK.

Par ailleurs, plusieurs des ministres bénéficiaires du décharge de son administration, sont impliqués dans le plus gros gaspillage financier de tous les temps en Haïti: le Petrocaribe. Accorder de décharges à de tels ministres, l’administration Moïse leur donne carte blanche pour participer en toute impunité aux prochaines élections prévues cette année.

Ainsi, cette démarche du président de facto Jovenel Moïse révèle qu’Haïti est loin de connaître l’établissement d’un état de droit, car aucun ministre n’a pas le pouvoir constitutionnel d’accorder décharge à d’autres ministres et encore moins à lui-même. Sous cette administration il n’y a rien de constitutionnel qui tienne, on est en plein d’une dictature féroce en 2021.

About admin

Check Also

Wilson Jeudy Président Provisoire d’Haïti, un choix des structures de la société civile et politique

Spread the lovePlusieurs structures de la société civile et politique d’Haïti, dans une pétition, font …