Covid-19 et fêtes de fin d’année : Haïti danse sur un fil d’araignée

Spread the love

La Pandémie de Covid-19 bouleverse le monde. En Haïti, il a fallu la confirmation de seulement deux cas sur le sol national pour voir le pays basculer en mode « confinement ».

5 mois après, les autorités ont annoncé la levée de l’état d’urgence décrété. Avec cette décision, les citoyens peuvent se réunir de nouveau en un nombre supérieur à 10, à condition de respecter les gestes barrières de peur d’attraper le virus. Mais, aucune consigne ne serait plus suivie, alors qu’on s’approche à grand pas vers des fêtes de fin d’année.

En vue de fêter avec leur famille et de se ressourcer, beaucoup d’Haïtiens ont l’habitude de revenir au pays pour les fêtes de fin d’année. Ainsi, un nombre considérable des fils de la première nation noire libre est attendu cette année à l’occasion des fêtes de noël et du nouvel an. Ce qui fait plus d’un redoute une possible 2e vague de la maladie dans le pays du fait de non application des conseils des autorités par les citoyens par rapport à la Pandémie.

Lors de la tenue du 64e du conseil des ministres, en présence des conseillers et d’autres cadres, la question de la gestion de la Covid-19, par rapport aux différentes activités prévues pour la fin de l’année, a été discutée. Le Président de la République, Jovenel Moïse, a exigé le port du masque dans l’administration publique. Mais, aucune mesure concrète n’est prise pour empêcher une hausse des cas au sein de la population, si ce n’est des conseils prodigués aux organisateurs d’événements culturels et aux patrons des clubs, des restaurants et des hôtels.

La pandémie de Covid-19 reste une des préoccupations des gouvernements mondiaux, si bien que la France se voit dans l’obligation de reconfiner ses concitoyens. En Haïti, une légère hausse des cas de contaminations a été confirmée par moins de deux responsables d’hôpitaux et par le président de la commission de la gestion de la pandémie, Dr Jean William Pape.

Au cours des fêtes de fin d’année, songez à la présence de la Covid-19, virus très fragile, pendant que vous vous enjaillez. Donc, chacun, par souci de protection, devrait respecter les mesures barrières exigées par les autorités, entre autres, port du masque, distanciation physique. Appliquons-les, et protégeons notre vie !

Wesker SYLVAIN

About admin

Check Also

Haïti : le MHAVE et la COODHA signe un Accord-Cadre pour l’intégration de la diaspora haïtienne dans la politique

Spread the loveEn campagne depuis plusieurs mois en Haïti, pour arriver à l’intégration complète de …