Claude Joseph, l' »auteur intellectuel » de l’assassinat de Jovenel Moïse

Spread the love

Du nouveau sur l’enquête de l’assassinat du président Jovenel Moïse, survenu en sa résidence privée à pèlerin, mercredi 7 Juillet 2021. Des hauts gradés de l’Etat semblent impliqués dans l’assassinat du chef de l’état.

Selon les nouvelles informations recueillies par le FBI, le Premier Ministre a.i Claude Joseph serait l’auteur intellectuel » de l’assassinat de Jovenel Moïse, a révélé le journal colombien Noticias Caracol

Selon le journal, les enquêtes du FBI indexe le Claude Joseph comme l’un des principaux auteurs intellectuels du meurtre de Jovenel Moise.

« Au départ, le plan aurait été de kidnapper Moïse afin que l’actuel président en exercice, Claude Joseph, puisse accéder au pouvoir. Le crime aurait été planifié depuis novembre 2020 au siège de la CTU Security à Miami. » précisé le journal colombien.

« Dans le bâtiment de la CTU, 6 personnes clés se seraient réunies : Le président de la CTU, Antonio Intriago ; le Colombien lié à la CTU, Arcángel Pretelt, l’un des Haïtiens-Américains détenus, James Solages ; le docteur Christian Emmanuel Sanon, le frère d’un capitaine colombien à la retraite, Jhonatan Rivera García, et un diplomate haïtien nommé Azkard», indique Noticias Caracol

Des enregistrements d’appels téléphoniques et des photographies du Premier ministre avec les mercenaires colombiens, auraient été découverts

Après la réunion de novembre, Jhonatan Rivera García aurait été le contact que la CTU a mis en relation avec son frère, Germán Rivera (capitaine à la retraite) et Duberney Capador (sergent à la retraite), les recruteurs désignés du groupe des militaires à la retraite. » révèle le journal.

« Les enquêteurs auraient la preuve que James Solages a maintenu un contact constant avec les frères Rivera et Capador entre novembre et mai. À son tour, il est lié à Phénil Gordon Désir, un avocat et homme politique haïtien qui aurait été chargé de fournir les armes. » écrit Noticias Caracol.

Cette enquête de la FBI relève certains doutes de certaines personnalités, qui croient que le président Jovenel Moïse a été victime d’un coup d’état interne, avec l’aide de l’oligarque sanguinaire en Haïti.

Il faut rappeler que Claude Joseph a été révoqué quelques jours avant l’assassinat du président Jovenel Moïse, qui dans un arrêté a nommé le citoyen Ariel Henry premier ministre.

About Wallace Elie

Check Also

Wilson Jeudy Président Provisoire d’Haïti, un choix des structures de la société civile et politique

Spread the lovePlusieurs structures de la société civile et politique d’Haïti, dans une pétition, font …