Claude Joseph estime que l’augmentation du kidnapping en Haïti est liée aux élections

Spread the love

Selon le Chef du Conseil supérieur de la Police nationale ( CSPN), Claude Joseph, l’insécurité constatée dans le pays ces derniers mois est liée aux élections.

« Personne ne peut ignorer aujourd’hui que le kidnapping a une dimension politique », fait remarquer celui qui fait également office de Ministre des affaires étrangères et des cultes lors de cette interview où il a profité pour lancer une mise en garde aux bandits qui sèment le deuil dans les familles haïtienne.

« Tout le monde sait qu’il y a une dimension politique dans l’insécurité que nous devons résoudre. C’est pour cela que le président a toujours ouvert ses bras pour conclure un accord avec les protagonistes pour trouver une issue à la crise », a rapporté le Nouvelliste dans cet article consacré aux déclarations du Dr Claude Joseph sur le phénomène de l’insécurité dans le pays.

Le premier ministre, au cours de cette entrevue, a comparé le kidnapping avec le processus électoral en cours en Haïti. Selon lui, tout s’explique, les  actes de kidnapping, « c’est un moyen pour montrer qu’il n’y a pas de possibilité aujourd’hui d’organiser des élections parce qu’il y a des actes de kidnapping. C’est un secret de polichinelle ».

Le premier ministre a.i Claude Joseph dès son arrivée à la Primature, au cours du mois d’avril, promet de mettre tout en oeuvre en vue de l’organisation du référendum, ce 27 juin,  et des élections à l’automne de cette année, selon les voeux du président de la République. Conscient du problème récurrent  de l’insécurité dans le pays, il a assuré que les bandits seront traqués dans leurs derniers retranchements.

About admin

Check Also

Wilson Jeudy Président Provisoire d’Haïti, un choix des structures de la société civile et politique

Spread the lovePlusieurs structures de la société civile et politique d’Haïti, dans une pétition, font …