Blanchiment d’argent: Haïti placée sur liste grise

Spread the love

Le groupe d’action financière (GAFI) a annoncé qu’Haïti ainsi que d’autres pays de l’Asie et de l’Afrique sont placées sur une liste grise relative au blanchiment d’argent.

En effet, le groupe financier international a fait l’annonce a l’issue de sa séance plénière. Haïti, le Soudan, Malte, Philippines sont de ces pays qui sont soumis à une surveillance accrue.

Dans le communiqué, on peut lire  « Lorsque le GAFI place une juridiction sous surveillance accrue, cela signifie que le pays s’est engagé à résoudre rapidement les manquements stratégiques identifiés dans des délais impartis et peut se voir imposer des contrôles supplémentaires ».

Le GAFI est un organisme intergouvernemental de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme créé en 1997 lors du sommet de l’Arche à Paris.  L’institution compte aujourd’hui 39 pays membres issus des différents continents et zones politiques.

Si sur sa liste noire figurent  la Corée du Nord et l’Iran, Haïti est désormais sur la liste grise.

Durant ces dernières années, les scandales économiques, de corruption et la prolifération fulgurante des gangs armés, les massacres dans des quartiers populaires, le déplacement forcé des populations pour causes de guerre ont sombré le climat socio-politique d’Haïti. Si des géants membres de GAFI ont tantôt placé Haïti sur la liste des pays à ne pas visiter, la représentation internationale de l’ancienne perle des Antilles témoigne du déclin de toute une société qui cautionne l’ incompétence, la corruption, l’amateurisme signant ainsi l’effondrement de cette nation aux belles pages d’histoire.

About Bead Charlemagne Charlorin

Check Also

Wilson Jeudy Président Provisoire d’Haïti, un choix des structures de la société civile et politique

Spread the lovePlusieurs structures de la société civile et politique d’Haïti, dans une pétition, font …