Arnel Joseph part sans que la justice n’ait eu le temps d’élucider ses aveux

Spread the love

L’évasion du puissant chef de gang de Village de Dieu n’aurait durée que 24 heures. En effet, cet après-midi, selon les autorités policières, Arnel Joseph, a été tué, à l’Estère, commune du Département de l’Artibonite, dans des échanges de tir avec la police. L’ancien caïd du village de Dieu est donc parti sans avoir été jugé pour ses crimes commis en étroite collaboration avec certains acteurs politiques et du secteur privé.

Tout a déroulé si vite qu’on a du mal à déceler vraiment ce qui peut-être à l’origine de cette évasion qui paraît pour le moins spectaculaire.

Évadé seulement hier, le chef de gang qui a fait des déclarations fracassantes sur ses relations avec des hommes politiques du pouvoir, du parlement, de l’opposition, et du secteur privé, a été tué par des policiers cet après-midi, à l’Estère.

En effet, d’après les propos rapportés par le journaliste Valéry Numa, Arnel Joseph était le chouchou de certains hommes politiques, qui bénéficiaient de ses services contre argent, armes et munitions.

Sa mort signifierait-il qu’il avait la langue trop pendue, et qu’il fallait à un jour ou un autre faire le ménage ?

En tout cas, si pour le moment, rien ne peut-être avancé avec certitude sur ce qui pourrait motivé la mort du Caïd, les récents évènements en revanche mais la puce à l’oreille de beaucoup de personnes.

Probablement, avec Arnel Joseph mort, aucune suite ne sera donnée à son dossier impliquant des officiels.

About admin

Check Also

Wilson Jeudy Président Provisoire d’Haïti, un choix des structures de la société civile et politique

Spread the lovePlusieurs structures de la société civile et politique d’Haïti, dans une pétition, font …