Antonio Cheramy: « le rêve de Jovenel Moïse était de diriger seul le pays »

Spread the love

Antonio Cheramy rappelle que Jovenel Moïse est responsable de l’absence des parlementaires pour ce deuxième lundi. Le deuxième lundi est toujours une date importante dans l’histoire du parlement haïtien. Il souligne que le président est le garant des institutions, selon l’article 36 de la constitution. Malheureusement, Jovenel a utilisé ce privilège dans le mauvais sens.

Pour l’ancien sénateur de l’Ouest, ce n’est pas un hasard qui pousse le président à agir au mépris de la constitution. « Jovenel Moïse a toujours trouvé la majorité pour faire ce qui est mal, mais jamais ce qui est dans l’intérêt du pays. Le rêve de Jovenel Moise était de diriger seul », a-t-il dit.

Plus loin, Antonio Cheramy explique la raison de son combat qui visait à faire obstacle à toute tentative de piétiner le parlement. En ce qui concerne le 07 février 2021,  il affirme que la lutte va poursuivre à travers son mouvement  » Matris Liberasyon ». Il rappelle que Jovenel Moïse avait donné son appui à l’insécurité quand son ministre de la justice, Roudy Ally a chosi de libérer les mercenaires étrangers.

Antonio Cheramy révèle que même des proches du pouvoir commencent à se démarquer de Jovenel Moise. Il croit fermement que Jovenel Moïse est à la fin de son mandat et qu’il n’aura aucune autorité après 07 février 2021.

Tenant compte des sénateurs qui ont accepté de perdre des années de leur mandat, il soutient que ceci devrait être appliqué pour le président. Finalement, l’ancien sénateur propose un leadership collectif pour diriger le pays après le départ de Jovenel Moïse.

About Jacki Valerice

Check Also

Wilson Jeudy Président Provisoire d’Haïti, un choix des structures de la société civile et politique

Spread the lovePlusieurs structures de la société civile et politique d’Haïti, dans une pétition, font …