André Michel: « la Piètre prestation de Jovenel Moise par devant le Conseil de Sécurité est désastreuse pour l’image d’Haïti »

Spread the love

Les américains et la communauté internationale doivent comprendre que la Présence de Jovenel Moise au Pouvoir est le principal obstacle à l’organisation des élections en Haïti. Le Mandat Constitutionnel de Jovenel Moise a pris fin depuis le 7 Février 2021.

Ce fait à été constaté par le Pouvoir judiciaire Haïtien,CSPJ, co-dépositaire de la Souveraineté Nationale. On ne peut pas demander aux partis politiques de l’opposition, à la Société Civile et à la Population d’aller aux élections avec Jovenel Moise qui a fait le choix de garder le Pouvoir au delà du terme constitutionnel de son Mandat. Ça, c’est la dictature.

Les élections libres, honnêtes et démocratiques sont incompatibles avec la dictature. On ne peut pas parler d’élections dans un pays contrôlé par des chefs de Gangs qui opèrent en toute impunité, sous la protection des autorités politiques.

Tout le Monde sait que Jimmy Cherizier( BBQ), le principal chef de gang du pays, travaille pour le Pouvoir de Jovenel Moise. Ce lien entre le pouvoir et les groupes armés a été établi par les organisations de droits Humains dans leurs différents rapports.

Je rappelle que 3 Véhicules blindés de la Police Nationale d’Haiti ont été mis à la disposition des chefs de gangs proches du Pouvoir dans le Cadre du massacre de Cité Soleil. On ne peut pas parler d’élections dans un pays où les Chefs de Gang qui pillent, tuent et violent en toute impunité, peuvent utiliser les matériels de la Police Nationale D’Haiti pour massacrer les Populations des bidonvilles.

On ne peut pas parler d’élections avec un Conseil électoral provisoire mis en place unilatéralement par Jovenel Moise. Ce n’est pas sérieux ! Seul un Gouvernement de Transition équilibré pourra organiser des élections libres, honnêtes et démocratiques en Haïti.

J’invite la Communauté internationale à comprendre cette réalité. Nous avons besoin d’une véritable transition de Rupture pour des changements profonds à caractère économique, administratif et constitutionnel. Le peuple Haïtien doit être le principal acteur de son avenir.

La Mobilisation doit se poursuivre sur toute l’étendue du Territoire National. La Mobilisation doit se poursuivre pour le Respect de la Constitution. Pèp kap goumen pa konn Pèdi Batay ! André Michel, Avocat, Porte parole du Secteur Démocratique et Populaire

About admin

Check Also

Wilson Jeudy Président Provisoire d’Haïti, un choix des structures de la société civile et politique

Spread the lovePlusieurs structures de la société civile et politique d’Haïti, dans une pétition, font …